fbpx

Les maladies du pêcher

Maladies du pêcher

Traitement et maladies des plantes

# - - -

Vous avez un pêcher au verger ou vous projetez d’en avoir un ? Cet article vous sera utile ! N’hésitez pas à demander conseil auprès de nos jardiniers.

Les maladies du pêcher dites cryptogamiques (champignons)

Ces pathogènes à l'origine des principales maladies du pêcher ont besoin d’une plaie pour pénétrer dans l’arbre (Taille, récolte mécanisée, piqures d’insectes, coup de soleil…). Ils peuvent sinon se développer sur du bois mort.

La Cloque du pêcher

Elle se présente sous la forme du gonflement des feuilles et leur enroulement. Elle se décolorent prenant la couleur jaune jusqu’à rouge. Les rameaux se déforment souvent. Les températures basses du début ou de fin de printemps entre la période de forte chaleur sont favorables à ces maladies du pêcher dues aux champignons.

La Moniliose

Ce sont les boutons floraux qui servent de porte d’entrée à la maladie. On remarque alors qu’ils se dessèchent tout comme l’extrémité des rameaux. Parfois, de la gommose apparaît sur les zones infectées. Plus tard, on observe de la pourriture brune molle sur les fruits, des cercles concentriques de coussinets blanchâtres et la momification des fruits.

L'Oïdium

Ce champignon affaibli l’arbre et son développement. Les conditions de chaleur et de sécheresse sont favorables à son apparition. Il provoque des amas farineux blancs sur la face inférieure des feuilles. Les fruits peuvent aussi être attaqués.

La maladie criblée, criblure ou Coryneum

C’est une maladie dûe à un champignon, qui se révèlera par la présence de taches rondes rouge voir violacées sur les feuilles. À la suite d’une forte attaque, ces dernières peuvent finir par jaunir et tomber. Souvent, on observe aussi de la gommose.

Le Chancre du pêcher ou dépérissement bactérien

Il existe trois types de champignons qui peuvent atteindre le pêcher : pseudomonas, Fusicoccum et cystospora. Ces maladies du pêcher détruisent les tissus végétatifs, en sécrétant une toxine engendrant la nécrose des tissus et organes de la plante. On observe le flétrissement, le dessèchement et un jaunissement des feuilles et des parties végétales en général. La photosynthèse est compromise et l’arbre est mis en danger de mort.

Les maladies des tâches bactériennes des arbres à noyaux

La bactérie passe l’hiver dans les chancres et probablement dans les bourgeons. La présence de la maladie n’est pas toujours manifestée par des dégâts. Si c’est le cas, on observe une chute partielle des feuilles faisant suite à des taches rouges d’abord localisées à leur extrémité ou le long des nervures. Sur fruits, les attaques sont bien visibles dès la fin du moins de juin et sont caractérisées par des dépressions circulaires brunâtres avec une production éventuelle de gomme.

Le plomb parasitaire du pêcher (Stereum purpureum)

Cette maladie est due à un champignon vasculaire qui s’étend jusqu’aux racines. Elle progresse en 3 étapes. D’abord les feuilles deviennent vert pâle avec des reflets laiteux ou métalliques au départ de végétation (aspect plombé proche des dégâts du phytopte). Ensuite, elles se crispent et s’enroulent en gouttière. Pour finir, les feuilles sont petites et groupées sur des rameaux aplatis. L’arbre est bloqué et meurt au bout de 2-3 ans.

La sharka

C’est une maladie virale qui se manifeste par l’apparition de stries violacées sur les pétales de fleurs de pêchers, des décolorations caractéristiques le long des nervures sur feuilles, des anneaux chlorotiques sur fruits. Le virus (Plum Pox Potyvirus) est véhiculé par les pucerons et le matériel végétal.

 

Les maladies du pêcher : les parasites nuisibles

 

Le Puceron vert

Ils affaiblissent l’arbre, réduisant la photosynthèse en enroulant les feuilles et déposant du miellat qui crée de la fumagine. De plus la nécrose ou l’enroulement des bois compromet la formation des jeunes arbres.

La Gommose

C’est un exsudat de gomme c’est-à-dire une boule de sève agglutinée. Ce n’est pas une maladie en soi mais seulement le symptôme d’une maladie ou d’un stress agressif. Taille trop sévère, vieillissement, fertilisation déséquilibrée, mauvaise adaptation à l’environnement, bactériose, … C’est pour cela qu’il est difficile d’y remédier directement, il est alors important d’en trouver la cause.

La Tordeuse orientale

C’est le nom d’une chenille qui apparait au début du printemps et qui creuse des galeries ce qui détruit votre arbre fruitier et sa récolte. Vous pouvez apercevoir les rameaux qui se flétrissent.

Les Cochenilles

Les vergers bio ont rarement de gros problèmes avec les cochenilles. Elles sont reconnaissables par leur bouclier de cire blanche qu’elles sécrètent. Les symptômes sont une déformation de l’écorce et des jeunes pousses suite à la ponte de larves par la femelle. En conséquence, la production de fruits est réduite.

Le Thrips du pêcher

Cet insecte est noir, allongé, avec des ailes repliées sur la partie dorsale et bordées d'une frange de soie. La larve est blanche puis jaune, elle ressemble aux adultes mais sans ailes. Ce sont les piqûres de larves qui provoquent les dégâts les plus importants : coulure des fleurs et formation de zones nécrosées qui persistent. Le fruit se craquelle, se déforme ou s'atrophie.

L'Acarien rouge du pêcher

C’est une araignée rouge à 8 pattes quand elle est adulte et à 6 pattes quand c’est une larve. En effet, elle est à peine visible à l’œil nu (0,4 mm). Cet acarien hiverne sous l’écorce. A partir de mi-août, les femelles déposent les œufs d’hiver sur les bois. Les feuilles attaquées jaunissent, brunissent et prennent un aspect gris plombé caractéristique ('bronzage'). La photosynthèse est alors compromise. Les feuilles chutent prématurément et on observe une diminution du calibre des fruits, de leur taux de sucre et de leur coloration.

 

A lire aussi : Prévention des maladies du verger.

Les commentaires sont fermés.

Les derniers
articles ...

Connaissez-vous les différentes maladies des rosiers ? On vous explique comment les reconnaitre et comment les traiter.
Les maladies des rosiers
Saviez-vous que les rosiers étaient sujets à un certain nombre de maladies ? La rouille, la tâche noire ou encore le blanc du rosier... On vous explique comment les identifier et comment les traiter !

Lire l'article

Comment lutter contre les hannetons au jardin, voici nos conseils.
Comment lutter contre les hannetons au jardin?
Les larves de hannetons ont envahi votre jardin? Ne tardez pas pour agir! Voici quelques conseils pour lutter contre ces petites bêtes.

Lire l'article

Les méthodes bio pour éliminer les limaces.
Les méthodes bio pour éliminer les limaces
Les limaces sont souvent considérées comme les ennemies du jardinier, dévorant sur leur passage plantules et cultures déjà bien en place.

Lire l'article

traiter la pyrale du buis par homéopathie
Traiter la pyrale du buis par l’homéopathie
Ces méthodes naturelles vous permettront de soigner votre buis sans dégrader la nature. N'hésitez pas à demander conseil à nos jardiniers.

Lire l'article

Traitements du pêcher
Traitements du pêcher
Maladies ou nuisibles ? Découvrez ici des traitements naturels pour protéger et redonner toute sa jeunesse à votre arbre fruitier.

Lire l'article

les traitements du noyer
Les traitements du noyer face aux maladies
Découvrez si votre noyer est malade ou à quel stade de la maladie il en est. N'oubliez pas également de traiter votre verger de manière préventive.

Lire l'article

Maladies du pêcher
Les maladies du pêcher
Vous avez un pêcher au verger ou vous projetez d'en avoir un ? Cet article vous sera utile ! N'hésitez pas à demander conseil auprès de nos jardiniers.

Lire l'article

les maladies cryptogamiques et les ravageurs du noyer
Les maladies cryptogamiques et les ravageurs du noyer
Vous possédez un noyer qui a une croissance faible ou encore une qualité et qui produit peu ? Cet article est fait pour vous !

Lire l'article

ravageurs du pommier
Les ravageurs du pommier
En traitement préventif, nettoyez votre tronc à la brosse. Cela permet d’éviter les maladies du pommier en retirant la mousse accumulée.

Lire l'article

Maladies du pommier
Les maladies du Pommier (cryptogamiques)
En traitement préventif, nettoyez votre tronc à la brosse. Cela permet d’éviter les maladies du pommier en retirant la mousse accumulée.

Lire l'article