fbpx

L’impact d’avoir son propre potager sur nos émissions de CO2

Cmonjardinier vous informe sur le fait d'avoir son propre potager.

Les gestes bio du jardin

#

Quels sont les avantage d’avoir son propre potager et de cultiver ses propres légumes ? On vous dit tout, venez nous lire !

Il faut l’admettre, le développement durable est devenu l’un des sujets de société dont tout le monde parle. On se sent préoccupé par l’avenir de notre planète.
À l’échelle globale de l’humanité, l’impact de l’espèce humaine sur la planète est déjà perceptible depuis l'espace. Déforestation régulière, assèchement des lacs et des rivières ne sont que quelques-unes des mauvaises nouvelles que l’on entend souvent aux informations. Nombre de ces changements sont notamment liés à la production intensive d'aliments, qui génère des tonnes de déchets non recyclables, contamine les sols, utilise d'énormes quantités d'eau, mais aussi liés aux processus de transformation et de distribution des aliments qui génèrent beaucoup de CO2. Que pouvons-nous faire à notre échelle pour mettre la main à la pâte et avoir un impact positif sur l’environnement ?
Tout simplement avoir son propre potager ! Comme vous le savez sûrement, la consommation de denrées alimentaires mondiale contribue de manière importante à la production de matières plastiques et de nombreux déchets qui ne seront pas recyclables. C’est pour contrer cette tendance que nous vous encourageons aujourd’hui à avoir la main verte !

Avoir son propre potager c'est aussi réduire la quantité de déchets générés

Si nous examinons attentivement nos foyers, nous remarquons immédiatement la quantité de déchets non recyclables que nous produisons. Il s'agit par exemple des emballages de produits cosmétiques et des vieux produits en plastique. Mais beaucoup de déchets sont également créés dans nos cuisines. La liste des déchets est énorme, et pour une raison toute simple, la plupart des produits alimentaires disponibles dans les supermarchés aujourd'hui sont emballés dans du plastique. Mais bonne nouvelle... Une grande partie des produits en plastique qui finissent dans notre cuisine peuvent avoir une seconde vie.

Donner une seconde-vie à vos déchets

De nombreux légumes savoureux peuvent facilement être cultivés dans des récipients en plastique... surtout dans une petite cuisine. Les légumes qui se prêtent bien à ce type de culture sont par exemple les carottes, les haricots verts, les petits pois, les pommes de terre... Mais aussi les radis, les piments, les feuilles de laitue, la ciboule ou oignon verts, toutes sortes d'herbes et même des tomates. Il est temps de faire le tour de votre cuisine, de passer en revue vos déchets et de commencer à recycler - par exemple, les boîtes de conserve sont parfaites pour créer un jardin d'herbes aromatiques sur le rebord de votre fenêtre ou bien réutiliser des bouteilles en plastique coupées et des gros pots de fromage blanc que vous pouvez utiliser pour créer un mini jardin vertical sur votre mur, avec un fin grillage, quelques belles planches de bois, voir même une petite palette, vous pouvez suspendre de la verdure partout.

Cmonjardinier vous montre un exemple de potager vertical.

 

Réduisez votre empreinte carbone

Cmonjardinier vous propose une infographie sur les émissions de CO2

A notre échelle, le meilleur moyen de protéger l'environnement et réduire son empreinte carbone est de se salir un peu les mains avec de la terre. Et oui, en cultivant nos propres légumes, nous pouvons réduire l'empreinte carbone générée par le transport et la production alimentaire. Comment cela est-il possible ?

Jetons un coup d'œil aux chiffres relatifs au transport des aliments. Une famille de trois personnes consomme en moyenne 1200 kg de nourriture par an, cela équivaut à ce que peut transporter un petit camion. Pour 1000 km de trajet, ce mode de transport génère jusqu'à 150 kg de CO2 !

Mais ces 1200 kg de nourriture peuvent pousser très facilement dans notre jardin. Selon les calculs de ShopAlike, un jardin de 252 mètres carrés, dans lequel on cultive des fruits et légumes du printemps à la fin de l'automne, est suffisant pour atteindre cet objectif.

Évidemment si l’on a pas de jardin mais tout de même l'heureux propriétaire d'un balcon, les herbes aromatiques et quelques légumes de petites tailles sont tout à fait envisageables. Ceux-ci ont besoin de beaucoup moins d'espace vous permettront néanmoins de réduire son empreinte carbone.

Bien entendu nous ne vous poussons pas à passer entièrement et uniquement aux légumes de votre propre jardin. En effet, pour bon nombre d’entre nous, ce n'est tout simplement pas possible. Mais chaque petite action que nous pouvons faire afin de réduire nos émissions de CO2 et la production de déchets plastiques est à encourager.
Cela peut commencer par cultiver uniquement quelques légumes ou herbes aromatiques. En effet, ils ne seront pas seulement une source de nourriture, mais  embelliront le rebord de la fenêtre, la cuisine ou votre balcon. Si nous commençons tous à faire cela, même à petite échelle, les bénéfices pour notre planète peuvent être énormes.

Avoir son propre potager vous semble un projet inatteignable?

Si ce projet vous semble trop important pour vous, nous avons la solution! Avec Cmonjardinier, nous dénichons, et accompagnons les meilleurs jardiniers paysagistes de France. Ils pourront donc vous aider à créer, mettre en forme et prendre soin de votre jardin. Avec leurs précieux conseils, astuces et main d'œuvre, Cmonjardinier garantit la réussite de votre projet de jardin durable. Les paysagistes vous aideront à faire le premier pas dans un monde où chacun est un peu plus responsable! Avoir son propre potager, c'est la solution qu'il vous faut !

Les commentaires sont fermés.

Les derniers
articles ...

Cmonjardinier vous informe sur le fait d'avoir son propre potager.
L’impact d’avoir son propre potager sur nos émissions de CO2
Quels sont les avantage d'avoir son propre potager et de cultiver ses propres légumes ? On vous dit tout, venez nous lire !

Lire l'article

Connaissez-vous la recette du purin d'orties ? C'est une préparation 100% naturelle et bonne pour votre jardin et vos végétaux.
La recette du purin d’orties
Envie d'un engrais et d'un répulsif 100% bio et 100% naturels ? On a la solution 2 en 1 pour vous !

Lire l'article

Comment pailler son jardin ? Cmonjardinier vous explique les bons gestes à avoir et vous donne ses conseils.
Comment pailler son jardin ?
Savez-vous comment pailler votre jardin ? On vous explique tout sur cette méthode 100% écolo et on vous donne quelques conseils !

Lire l'article

L'arrosage écologique au jardin devient de plus en plus important dans notre société. On vous donne astuces et conseils pour économiser l'eau dans votre jardin.
L’arrosage écologique au jardin
On vous donne des idées 100% écolos pour arroser votre jardin et éviter le gaspillage d'eau !

Lire l'article

Cmonjardinier vous donne des conseils pour optimiser sa consommation énergétique
Gestion de l’eau, comparateur d’électricité et astuces pour maint...
Savez-vous comment faire pour avoir un jardin éco-responsable ? Voici les astuces et conseils de Cmonjardinier.

Lire l'article

Comment installer des nichoirs à mésanges ?
Pourquoi installer un nichoir pour mésanges ?
La raréfaction des sites de nidification naturels constitue un obstacle important à la reproduction des oiseaux nicheurs de nos jardins. Voici nos conseils pour installer votre nichoir et favoriser la création des nids.

Lire l'article

La phacélie, excellent engrais vert.
La phacélie, un excellent engrais vert
La phacélie comporte de nombreux d'avantages. Elle attire les insectes, désherbe le sol sans la main de l'homme et surtout elle enrichit le sol.

Lire l'article

Comment attirer les pollinisateurs dans votre jardin
Comment attirer les insectes pollinisateurs du jardin ?
La pollinisation est au cœur de la nature et de ses processus de reproduction. Voici nos conseils pour attirer les pollinisateurs dans votre jardin.

Lire l'article

Cmonjardinier vous explique comment éliminer le mouron blanc
Eliminer le mouron blanc
Le mouron blanc ou stellaire intermédiaire en référence aux fleurs blanches étoilées pose beaucoup de tracas au bon jardinier. Nous vous donnons la technique pour l'éliminer !

Lire l'article

anti-limace naturel
Anti-limace naturel : les 7 méthodes bio
Les limaces sont souvent considérées comme les ennemies du jardinier, dévorant sur leur passage plantules et cultures déjà bien en place.

Lire l'article